Mon parcours

Le fil tissant mes recherches a toujours été la quête du plein potentiel créatif de l’être humain. La découverte de la « gestalt-thérapie contemplative(1)» m’a permis d’allier mes centres d’intérêts (psychologie, musicothérapie, psychogénéalogie, yoga, art et spiritualité)… à une pratique de thérapeute.

Sciences humaines – psychologie

« Musicothérapie » : Université P. Valéry, Montpellier – 1979-1981.

DEA « Arts et sciences de l’art » : Paris I, P.-Sorbonne – 1985-1990.

« Enseignante école primaire » – Paris, Inst. Psycho-Pédag-1985-88.

« Ecole de psychogénéalogie clinique© : A. A. Schützenberger » – Paris, PsychoPrat – 2012-2013.

« Psychopathologie » ; Nanterre Université – 2006

« Psychodrame analytique » : EFP – Grenoble – 2013-2016.

« Gestalt-thérapie » : Centre d’Eco-Anthropologie Appliquée – CEAA Chastel-Arnaud – 2014- 2019

« Gestalt-thérapie contemplative » : CEAA – Chastel-Arnaud – 2019…

 
Travail personnel :

Psychothérapie d’inspiration jungienne : A. Haïm, Paris,1 an.

Psychanalyse : A. Thomas, Membre du GIREP. Paris, 9 ans.

Gestalt-thérapie de groupe : F. Buisson, Chastel-Arnaud, 1 an.

Gestalt-thérapie individuelle : M. Fauvelet, Grenoble. Depuis 2016… 

Yoga : Ecole «YOGAKSHEMAM», Grenoble – Depuis 2019.

Je suis gestalt thérapeute formée au « Centre d’Eco-Anthropologie Appliquée » fondé par Brigitte Pinat et Françoise Buisson et praticienne en psychogénéalogie certifiée par l’Ecole de psychogénéalogie clinique@ fondée par Anne Ancelin Schützenberger, Colette Esmenjaud Glasman et Evelyne Bissone Jeufroy.

Je continue l’apprentissage de la Gestalt-thérapie contemplative au « Centre d’Eco-Anthropologie Appliquée ».

Gustav Klimt, « L’Arbre de vie ».

Dans l’exercice de ma pratique, je suis supervisée, j’adhère à un collège de pairs (AGRA) et je respecte un code de déontologie :
je vous accueille dans le respect de votre personne et de l’entière confidentialité de ce que vous pourrez partager au cours des séances.

(1) « La Gestalt contemplative propose l’étude de nos schèmes relationnels à partir de l’éveil de la conscience de nos différentes modalités de relation. Comment suis-je en relation avec les êtres qui m’entourent, comment est-ce que je m’inscris dans la société dans laquelle je vis ? La Gestalt contemplative s’attache à l’analyse du fil de la présence à soi dans la relation à un autre. Comment sortir des schémas relationnels répétitifs et favoriser un ajustement créateur, entre soi et le monde ? Les prises de conscience successives fortifient la confiance en soi et construisent une attitude responsable, support authentique pour construire une vie de relation créatrice ». Brigitte Pinat, Françoise Buisson.

%d blogueurs aiment cette page :